La Santé Intégrative et la Quantapratique Partie 1

1 juillet 2021

AQI

Partager :

On parle de plus en plus maintenant de Santé intégrative.

L’être humain étant composé à la fois d’un corps, d’émotions, de pensées, d’énergies, il est normal de le considérer dans son entièreté quand on pense en termes de santé. Dans ce 1er blogue sur la Santé intégrative et la Quantapratique, nous verrons ce qu’est la santé intégrative et son corollaire la «médecine intégrative» ainsi que les bienfaits holistiques de cette approche pour l’humain.

Dans un second blogue, nous expliquerons comment le Quantique s’intègre dans cette approche de la santé et surtout comment il l’enrichit.

Ce qu'est la Santé intégrative

Santé intégrative de la personne - Académie des QuantaPraticiens Internationale

C’est une conception de la santé humaine qui porte sur la globalité de la personne en prenant en considération ses dimensions physique, émotionnelle, mentale, sociale et spirituelle. Elle est orientée sur le mieux-être global et la santé optimale dont elle fait la promotion.

Elle vise à la fois la prévention et le traitement curatif. Elle préconise la combinaison d’approches thérapeutiques conventionnelles (celles offertes dans le réseau de la santé) avec des approches complémentaires (ex : acupuncture, ostéopathie, yoga, thérapies énergétiques, etc.). Elle prend en compte le mode de vie (alimentation, exercice, sommeil, gestion du stress, relations interpersonnelles, etc.).

Dans les faits, cette conception de la santé correspond à la définition qu’en donne l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : «La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité

La vision de la Santé intégrative mène tout naturellement à la mise en place de la Médecine intégrative. 

Ce qu’est la Médecine intégrative

Née dans les années ’90 aux États-Unis, la médecine intégrative est une nouvelle façon de concevoir les soins de santé. Dans cette nouvelle approche de la médecine, la relation entre le patient et ses thérapeutes  devient très significative, le traitement est personnalisé et le patient est un acteur important dans la prise en charge de sa santé. Nous verrons un peu plus loin une définition plus détaillée de cette nouvelle médecine.

Les origines de la Médecine intégrative

Le courant de la Médecine intégrative s’est implanté d’abord aux États-Unis et dans les milieux universitaires, dans les années ‘90. 

Au Canada et aux États-Unis, plus de 35 universités se sont d’abord regroupées au sein du  Academic Consortium for Integrative Medicine & Health (le Consortium académique pour la Médecine intégrative et la Santé), notamment la Harvard Medical School, l’université de Calgary et l’université de Stanford. Toutes ces institutions se sont engagées à revoir leur programme d’enseignement de la médecine afin d’y intégrer les approches complémentaires dont les bienfaits ont été prouvés. Puis le Consortium s’est développé et, aujourd’hui, plus de 75 Centres médicaux, écoles de santé et systèmes de santé en font partie. Sa mission est de promouvoir la Santé intégrative à travers les  institutions académiques et les systèmes de santé. Voir le site de l’Academic Consortium for Integrative Medicine & Health (https://imconsortium.org/).

Parmi les membres les plus connus: John Hopkins School for medicine, Stanford School of medicine, Harvard medical school, Mayo Clinic, Albert Einstein college of medicine (NY), University of Toronto, etc. À l’exception de l’Australie, tous ses membres sont en Amérique du Nord ou du Sud.

Au Québec et au Canada

Au Québec, les Chaires Lucie et André Chagnon pour l’enseignement d’une approche intégrée en prévention ont été créées à l’Université Laval en 2002, à l’Université de Sherbrooke en 2005 et à l’Université de Montréal en 2007. Mais, pour l’heure, aucune institution n’est membre du Consortium. 

Un premier colloque en santé intégrative s’est tenu au Québec en mai 2017, réunissant 300 professionnels de la santé. Un 2e Colloque en Santé intégrative s’est tenu le 8 novembre 2018, à Montréal, organisé par l’Université de Montréal. Sa Faculté de l’Éducation permanente donne des formations en santé intégrative : méditation de pleine conscience, alimentation saine, habitudes de vie saine. 

Santé intégrative de la personne - Académie des QuantaPraticiens Internationale

Au Canada, la CIMA (Canadian Integrative Medicine Association) regroupe des praticiens qui utilisent des thérapies basées sur une variété de disciplines médicales dont la médecine conventionnelle. Le focus est mis sur le patient. L’Association met en place un réseau de professionnels pour dispenser des soins et leur offre du support. Parmi les thérapies reconnues par la CIMA, on trouve la médecine traditionnelle chinoise, les massages, la médecine énergétique, etc. Dans ce dernier cas, il s’agit de thérapies qui interviennent sur le champ bioénergétique. 

À Montréal, la Faculté de médecine est très favorable à la Médecine intégrative. Sa doyenne, madame Hélène Boisjoly, considère qu’elle est la pierre d’assise d’une santé durable. Selon elle, la médecine conventionnelle excelle dans le traitement de plusieurs maladies mais s’avère parfois insuffisante. Elle trouve avantageux que la Médecine intégrative joigne des approches « corps-esprit-comportement », une conception intégrée des soins qui lui apparaît indispensable pour une santé durable.

En Europe

Plusieurs approches thérapeutiques complémentaires sont pratiquées et reconnues en Europe et la médecine intégrative est en train de se développer. Une plateforme européenne a été créée pour représenter les patients, les médecins et les praticiens du secteur de la médecine complémentaire et alternative. Elle porte le nom d’EUROCAM, le sigle CAM désignant les Médecines complémentaires et alternatives en anglais. EUROCAM vise à fédérer les organisations européennes du secteur de la Médecine Traditionnelle, Complémentaire et Intégrative.

Son objectif est de promouvoir une meilleure santé en Europe par des soins de santé durables centrés sur le patient.  Voici son site : https://cam-europe.eu/. EUROCAM représente, pour le moment, l'acupuncture, l'Ayurveda, la médecine anthroposophique, la phytothérapie, la médecine homéopathique, la naturopathie, l'ostéopathie, la thérapie reiki et la médecine traditionnelle chinoise.

En France

Le domaine de la Santé intégrative semble limité à des établissements de santé publics ou privés qui ont intégré des soins complémentaires dans certains services tels que la gériatrie, la maternité, le traitement de la douleur, etc.

Actuellement, les interventions en Médecine alternative semblent concentrées dans le curatif, particulièrement au niveau des maladies chroniques. Si la France suit l’évolution qui se fait en Amérique, la Médecine intégrative devrait progressivement gagner du terrain car elle présente de nombreux bienfaits pour les patients compte tenu notamment du vieillissement de la population et du fardeau financier de la maladie.

Approches complémentaires reconnues dans la Médecine intégrative en Amérique

La Médecine intégrative intègre les meilleurs soins de la médecine scientifique occidentale et ceux des approches complémentaires. Selon le National Heath Institute des États-Unis, 5 catégories d’approches complémentaires en font partie :

  1. Les systèmes médicaux parallèles à la médecine occidentale : la médecine chinoise, la médecine ayurvédique, la naturopathie, etc.
  1. Les approches corps/esprit : ex : le yoga, la méditation, la musicothérapie, l’hypnose, etc.
  1. Les approches biologiques : la nutrition, les produits naturels, l’herboristerie, …
  1. Les approches de manipulation physique : l’ostéopathie, la chiropractie, la massothérapie, etc. 
  2. Les traitements énergétiques  : Qi Gong, le Reiki, le toucher thérapeutique, les soins énergétiques variés, etc. C’est dans cette catégorie que se situent les soins quantiques. Ajoutons  qu’au Québec, le RITMA (Regroupement des intervenants et thérapeutes en médecine alternative et complémentaire) reconnait la pratique quantique telle qu’enseignée par l’Académie des Quantapratiens internationale (AQI).

La Médecine intégrative se préoccupe du soulagement et du soutien autant que de la guérison. Elle s’attarde à la recherche et à la compréhension des processus de santé et de guérison ainsi qu’aux moyens de faciliter ces derniers. Elle encourage la compréhension de la culture du patient et de ses croyances pour favoriser la guérison.

Elle recherche et enlève les barrières qui peuvent bloquer la réponse innée de guérison du corps. Elle emploie des interventions simples et naturelles avant de passer à celles qui sont plus coûteuses et interventionnistes. Elle voit la compassion comme toujours utile, même lorsque d’autres avenues ne le sont pas. 

Elle accepte que la santé et la guérison soient propres à chacun et puissent différer chez deux personnes atteintes de la même maladie. Elle exige des fournisseurs de soins qu’ils agissent en tant qu’éducateurs, modèles de rôle et mentors pour leurs patients. 

L’utilisation des approches complémentaires au Canada et au Québec

Santé intégrative de la personne - Académie des QuantaPraticiens Internationale

Selon les données de l’Institut Fraser, la grande majorité des gens au Canada (près de 80%) utilise les approches complémentairesen plus des soins conventionnels.  Selon une enquête de Léger Marketing, 71 % des Québécois sont favorables aux approches complémentaires dans le domaine de la santé

En pratique, les Québécois utilisent largement les approches complémentaires, ce qui crée une certaine pression sur la médecine conventionnelle et suscite un intérêt grandissant chez les professionnels pour mieux comprendre ces approches.

Dans un article rédigé par Chantal Levesque, M.Sc santé publique et Samuel Blain, médecin de famille, et publié dans le magazine Vitalité (10 avril 2021), les auteurs écrivent : 

«D’après plusieurs grandes organisations dont l’OMS et le National Institute of Health des États-Unis, la Santé intégrative est sans contredit une solution désormais incontournable compte tenu des problèmes auxquels les gouvernements et les sociétés sont confrontés : incidence et prévalence élevées des maladies chroniques, vieillissement de la population, surmédicalisation, fardeau financier de la maladie, etc. »

Les bienfaits de l’approche intégrative pour les personnes

Comme nous l’avons vu dans d’autres blogues de l’Académie des QuantaPraticiens Internationale, une personne est un être complet et complexe et non un simple assemblage de différentes parties de son corps. Les organes sont étroitement reliés aux émotions, l’esprit et le corps sont en dialogue constant, etc. Voir notamment le Blog sur le Stress chronique.

Une approche holistique de la santé consiste à privilégier le recours à des soins qui permettront de remettre en équilibre les différentes composantes de la personne et à l’aider à reconnecter avec son sens inné de guérison du corps et de l’esprit. C’est une prise en compte fondamentale de toutes les dimensions de l’être.

Les bienfaits holistiques, dès lors, consistent à ressentir une amélioration à la fois dans le corps physique, dans l’état émotionnel, dans les pensées et même au niveau spirituel. Ex : soulagement ou disparition des douleurs et inconforts,  apaisement des émotions lourdes, paix de l’esprit, grand calme intérieur, etc.

Santé intégrative de la personne - Académie des QuantaPraticiens Internationale

En résumé, la Santé intégrative et la Médecine intégrative sont holistiques dans leur conception et dans leurs applications. Cela présente d’innombrables avantages et bienfaits pour les personnes car cela respecte leur nature profonde : des êtres complets et différents, composés de facettes multiples et interreliées.

Nous verrons dans la Partie 2 de ce blogue comment le Quantique s’intègre dans cette approche de la santé et surtout comment il l’enrichit.

Des formations certifiantes et grand public pour apprendre les QuantaPratiques

Découvrez les formations